ZENDIUM ET VOS PATIENTS
défenses naturelles

ZENDIUM ET VOS PATIENTS

ZENDIUM ET VOS PATIENTS

PATIENTS PRÉSENTANT UN RISQUE DE DÉSÉQUILIBRE DU MICROBIOME

Plusieurs facteurs peuvent mener au déséquilibre du microbiome, accroissant ainsi le risque de caries et de parodontites.1 Des changements dans la vie tels que la grossesse,2 la ménopause,3 le stress,4 la dépression4 ou le vieillissement,5 ainsi que des facteurs inhérents au mode de vie tels que l’alimentation,6 le tabagisme6 et les traitements médicaux,4 peuvent perturber l’équilibre naturel du microbiome bucco-dentaire.

Chez de tels patients, la priorité des soins d'hygiène bucco-dentaire doit être de favoriser l'équilibre du microbiome.

PATIENTS PRÉSENTANT UN RISQUE DE DÉSÉQUILIBRE DU MICROBIOME

PATIENTS PRÉSENTANT DES PROBLÈMES GINGIVAUX

Un déséquilibre du microbiome, associé à une augmentation relative du nombre d’espèces bactériennes pathogènes, peut provoquer les premiers stades d’une maladie gingivale.8 L’inflammation qui en résulte déclenche la multiplication des bactéries pathogènes et la maladie gingivale s’en trouve alors renforcée.

Chez de tels patients, la priorité des soins bucco-dentaire doit être de rétablir l’équilibre.1

PATIENTS PRÉSENTANT DES PROBLÈMES GINGIVAUX

PATIENTS PRÉSENTANT DES MUQUEUSES BUCCALES SENSIBLES

Un dentifrice sans SLS 11,12 convient particulièrement aux patients ayant une bouche sensible, notamment ceux souffrant d’ulcères aphteux9 ou ceux ayant subi des interventions bucco-dentaires.10 Les dentifrices sans SLS sont également recommandés aux patients souffrant de sécheresse buccale.13

Zendium : une formule douce sans SLS.14

PATIENTS PRÉSENTANT DES MUQUEUSES BUCCALES SENSIBLES

PATIENTS RECHERCHANT UNE APPROCHE NATURELLE DE L’HYGIÈNE BUCCO-DENTAIRE

Certains patients sont à la recherche d'une hygiène bucco-dentaire qui agit en harmonie avec leur corps.

Zendium contient des enzymes et des protéines naturelles reflétant certaines de celles naturellement présentes dans la salive.7 Zendium a été formulé sans SLS.

PATIENTS RECHERCHANT UNE APPROCHE NATURELLE DE L’HYGIÈNE BUCCO-DENTAIRE

References

  1. Kilian M, et al. Br Dent J 2016; 221:657–666.
  2. Salvolini E, et al. BJOG 1998; 105:656–660.
  3. Suri V & Suri V. J Midlife Health 2014; 5:115–120.
  4. Fabian T, et al. In: Wiley Encyclopaedia of Chemical Biology, vol.2008; 1–9. Begley TP (editor). Hoboken, NJ, USA. John Wiley & Sons, Inc.
  5. Zaura E & ten Cate JM. Caries Res 2015; 49 Suppl 1:55–61.
  6. Koscielniak D, et al. Acta Biochim Pol 2012; 59:451–457.
  7. van ‘t Hof W, et al. Monogr Oral Sci 2014; 24:40–51.
  8. Lamont RJ & Hajishengallis G. Trends Mol Med 2015; 21:172–183.
  9. Shim Y, et al. Oral Dis 2012; 18:655–660.
  10. Kvam E, et al. Community Dent Oral Epidemiol 1987; 15:104–107.
  11. Slebioda Z, et al. Postepy Dermatol Alergol 2013; 30:96–102.
  12. Herlofson BB, et al. J Clin Periodontol. 1996; 23(11):1004-1007.
  13. Jensen JL & Barkvoll P. Ann N Y Acad Sci 1998; 842:156–162.
  14. Arenholdt-Bindslev D, Bleeg HS & Richards A. ATLA 1992; 20:28–38.
  15. Segovia C, et al. Brain Res Dev Brain Res 2002; 138:135–146.
  16. Majorana A, et al. Oral Surg Oral Med Oral Pathol Oral Radiol Endod 2010; 110:e13–18.
Back to top